Uncategorized

FORUM INTERNATIONAL SUR PRÉVENTION ROUTIÈRE A BAMAKO

Le Mali a abrité les 07 et 08 décembre 2023 le Forum international sur la prévention routière, sous le thème : « La sécurité routière, un défi transfrontalier ».

Ce forum organisé par le Ministère des Transports et des Infrastructures, à travers l’Agence nationale de la sécurité routière (ANASER), a rassemblé plus de 200 participants pour une vingtaine d’experts venus d’horizons divers.

Les échanges ont porté sur les six piliers de la stratégie nationale de la sécurité routière, à savoir la gestion de la sécurité routière, la sécurité des routes et mobilité, la sécurité des véhicules, la vitesse plus sure, le comportement des usagers et les soins post accidents.

La cérémonie de lancement était placée sous la haute présidence du Premier ministre, chef du Gouvernement, Docteur Choguel Kokalla MAÏGA, en présence des ministres en charge des transports de l’AES, à savoir Madame DEMBÉLÈ Madina SISSOKO du Mali, Colonel Major Salissou MAHAMAN SALISSOU du Niger et Monsieur Anûuyirtole Roland SOMDA du Burkina Faso.   

Le forum qui vise à contribuer au renforcement de la sécurité routière en Afrique nous interpelle tous, a fait remarquer le Docteur Choguel Kokalla MAÏGA.

Il s’est par ailleurs réjouit de la tenue de ce forum au Mali en ce sens qu’il aidera au changement de comportement sur la route et à amoindrir les pertes en vies humaines. S’il existe un dispositif juridique en matière de sécurité routière, constate le Premier ministre, sa pleine application rencontre des difficultés notamment la limitation de vitesse, le port de la ceinture de sécurité et du casque. Le Premier ministre n’oublie pas non plus les blessés de la route dont la prise en charge exige le renforcement et la modernisation des structures hospitalières.

Le Premier ministre n’a pas manqué d’évoquer l’autre forme d’insécurité sur les routes liées cette fois ci aux engins explosifs posés çà et là par des groupes terroristes, d’où la pertinence du choix stratégique du Président de la Transition qui vise à démanteler toutes les bases des groupes terroristes. Le Chef du gouvernement a salué et félicité au nom du Président de la Transition et du gouvernement, les forces de défense et de sécurité pour les résultats obtenus pour le recouvrement du territoire.

Le Ministre des Transports et des Infrastructures, dans son intervention, a insisté sur le non-respect des conditions de la circulation fixées par la réglementation, dû au déficit d’éducation et de sensibilisation à la sécurité routière. Toute chose qui engendre un accroissement inquiétant du nombre des accidents de la route, occasionnant de fréquentes pertes en vies humaines, de nombreuses blessures, souvent très graves, et d’importants dégâts matériels.

Madame DEMBELE Madina SISSOKO a ensuite animé le panel ministériel sur les défis et perspectives de la sécurité routière, panel auxquels ont participé ses collègues du Burkina Faso et du Niger.

Les six (06) piliers évoqués plus haut, ont fait l’objet de larges débats dans une trentaine de présentations par les experts en sécurité routière et les personnes ressources.

Le Mali qui assure la présidence de l’organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’ouest, se félicite d’abriter ce forum. Selon le Directeur général de l’ANASER, Monsieur Ousmane MAÏGA, la sécurité routière a une dimension internationale, africaine mais également une dimension sous-régionale, raison pour laquelle le Mali a initié cette rencontre pour inviter les 15 pays de la CEDEAO à échanger sur ce fléau.

Leave A Comment

Your Comment
All comments are held for moderation.